Projet d’animation à l’Institut St Joseph de Libramont, Belgique

Projet d’animation à l’Institut St Joseph de Libramont, Belgique

Une école pilote en Belgique va utiliser les caméras et le logiciel HUE dans leur projet d’animation cette année et nous allons suivre l’évolution de leur travail sur notre blog. Voici donc une petite introduction par le responsable du projet et quelques photos qu’ils viennent de nous envoyer. Nous sommes impatients de voir la suite !

Le projet « film d’animation » est une longue histoire à l’Institut St Joseph de Libramont en Belgique. En effet, cette année, ce sera la 6° édition qui sera proposée aux parents le 10 mars 2017. Lors de la 5° édition, plus de 500 personnes ont assisté à la projection de 34 films entièrement réalisés par les élèves de 5° et 6° années. Cette année, grâce au soutien de « Hue » qui nous a fourni le matériel nécessaire, nous savons déjà que la qualité des films sera encore meilleure. Mais pour vous en rendre compte, il faudra encore patienter car le projet est de longue haleine. Ce mois de septembre, les cours ont été consacrés à la projection d’anciens films et à la formation des groupes d’élèves pour maintenant réfléchir aux techniques qu’ils vont utiliser et surtout au scénario qui sera le fil conducteur de leur film. A très vite donc pour d’autres nouvelles !

Olivier Maissin, responsable informatique à L’institut St Joseph de Libramont

img-20160928-wa0002 img-20160928-wa0001

 

 

 

 

 

 

 

Mise à jour le 03/02/2017

Comme convenu, nous vous informons de la suite de notre projet…
Après quelques cours passés à la réalisation des décors, des personnages, des différents objets, nous avons déballé nos belles caméras Hue pour enfin réaliser les prises de vues. Quel plaisir de pouvoir travailler avec ce matériel flexible et très mobile. Cela nous a permis de changer les différents plans très facilement! Ce travail demande beaucoup de rigueur dans les différents groupes puisqu’il faut veiller à bien fixer les décors et surtout coordonner tous les déplacements en veillant à ne pas toucher la caméra. En travaillant à raison de 10 images par seconde, les prises de vues se comptent par centaines.
Nous abordons maintenant doucement le montage final avant notre grande soirée de projection fixée au 10 mars.

0 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*